Créer une mare

Créer une mare dans le jardin et vous attirerez ainsi des libellules et des crapauds (consommateurs précieux d'escargots et limaces), favoriserez la biodiversité et l'équilibre du jardin ... sans compter les heures d'observation et de contemplation qui vous attendent.

Voici une proposition de jardins du Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens.

Objectifs

Objectifs de cette pratique 

  • contribuer à la biodiversité, offir un habitat à des espèces protégées (amphibiens).
  • améliorer l'équilibre écologique du jardin.
  • créer un endroit agréable dans le jardin.

Objectif de l'animateur qui met en place cette activité avec ses participants

  • développer la conaissance des bénéficiaires
  • améliorer le jardi par ce nouvel aménagement

Objectif du programme Grundtvig d'éducation tout au long de la vie auquel se relie cette bonne pratique : 

  • aider les personnes de groupes sociaux vulnérables : parce que cette pratique peu contribuer à l'éducation à l'environnement pour tous

Objectifs pédagogiques possibles :

  • savoirs : faune et flore aquatique, cycle de l'eau, espèce protégées.
  • savoir-faire : utilisation d'outils spcifiques, projet.
  • savoir-être: respect de l'environnement, travail en équipe.

Matériaux

Pour les participants : un équipement et une tenue adaptés

Conception: papier, stylos

Réalisation :

  • pelles, bêches, pioches
  • gants
  • petits piquets et corde
  • décamètre
  • niveau (à eau)
  • brouette
  • système d'étanchéité - il ya différentes options (imperméabilisation naturelle, béton, bâche: caoutchouc, EPDM ...) Nous avons choisi d'utiliser une bâche ; du coup, nous avions besoin d'un coupe-bâche
  • sable
  • filet (petite maille) et coupe-fil (facultatif)
  • feutre de protection géotextile ou tapis
  • argile et terre
  • eau
  • filet de corde
  • pierres
  • plantes

la mise en oeuvre

Définissez vos attentes quant à cette mare :

Par exemple : conservation, protection des espèces, outil d'éducation, ornement dans le jardin, espace au calme, espace de sociabilisation, ...

Trouvez l'endroit adapté :

  • Mieux vaut éviter les terrains en pente, préférez un endroit dont le niveau est plutôt bas par rapport au jardin, soyez vigilant quant au chemin suivi par l'eau qui arrive dans la mare (pollution en amont). 
  • Choisissez un lieu avec ni trop ni trop peu d'arbres (les feuilles obstruent la mare, l'exposition au soleil favorise l'évaporation) et un point d'eau pour remplir la mare, ...

Dessinez le plan :

Réfléchissez à sa forme : une forme naturelle ou non, des postes d'observation variés, contraintes liées à la technique d'étanchéïté choisie (ex. dimension disponible pour une bâche), profondeur (une mare peu profonde s'évapore plus rapidement l'été et gèle l'hiver), possibilité d'installer la végétation (faire ou non des marches, différentes pentes).

Préparez votre matériel : cf. liste du matériel

Dessinez, creusez et donnez la forme

Vérifiez le niveau des berges : utilisez votre niveau à eau.

Prépare le fond : 

  • enlevez toutes les pierres
  • placez un grillage pour protéger votre bâche de rongeurs,
  • placez une couche de sable (5 à 10 cm) qui va protéger votre bâche et s'adapter à la forme,
  • couvrez avec un géotextile ou une vieux tapis,
  • vérifiez vos berges.

Installez la bâche

Remplissez la mare : l'eau de pluie est certainement le mieux, mais, à défaut, vous pouvez faire avec de l'eau potable - le chlore s'en évapore rapidement.

Installez les plantes: (ne vous préoccupez pas des animaux ; ils viendront par eux-mêmes une fois ce nouvel habitat disponible et adapté) 

  • Vous ne devriez introduire dans votre mare que des plantes locales, surtout si vous poursuivez un objectif de protection de la nature et de conservation d'espèces. 
  • Il est parfois possible de prélever des plantes d'autres mares naturelles / étangs. Attention ! Ne prélevez rien en espace protégé, ne prenez aucune espèce rare ou protégée (listes disponibles auprès des institutions locales) assurez-vous d'avoir un bon guide d'identification, respectez l'environnement et ne prélevez que de petites quantités, demandez l'accord préalable des propriétaires, ... 
  • plantes envahissantes (qui prolifèrent et colonisent l'espace facilement) : vous pouvez les installer en pots afin de limiter leur expansion et couper l'excédent après quelques années. 
  • plantes submergées oxygénantes : vous pouvez les lester avec des pierres et de l'argile et simplement les lancer dans la mare.
  • ensuite, il vous faudra tout simplement attendre,les plante s'installeront naturellement, il suffit d'un tout petit peu de patience.

N'introduisez pas d'animaux :

En France, les amphibiens sont des espèces protégées, vous ne pouvez en récupérer dans la nature, ni même en transporter. Renseignez-vous sur les réglementations locales. De toutes façons, dès lors que l'environnement est adapté à leurs besoins, les animaux viennent d'eux mêmes s'installer : les insectes peuvent voler jusqu'à la mare, les amphibiens la trouveront pendant la saison des amours. Quant aux poissons, prenez le temps de la réflexion :  une mare écologique ne multiplie pas les moustiques, dans la mesure où leurs larves sont mangées par les nombreux prédateurs invertébrés de la mare.  Les poissons sont des prédateurs voraces qui se nourriront indifféremment des larves de moustiques et des prédateurs invertébrés. 

Observez et appréciez !

Ensuite, prenez soin de votre mare : 

Le sort naturel de toute mare est de finir par disparaître. Vous pouvez laissez ce cycle naturel s'opérer, la mare se comblera au fil du temps. Vous pourrez ainsi observer les successions écologiques qui s'opèrent dans l'environnement et oberver les faunes et flores associées. Ou bien, vous pouvez faire le choix de maintenir artificiellement votre mare : il vous devrez aors nettoyer la mare en enlevant les sédiments tous les deux ans environ. Soyez particulièrement vigilant, lors de ces opérations, à ne pas endommager votre bâche. 

Évaluation

Un journal des vos observations et un album de photos prises régulièrement des mêmes endroits autour de la mare, sont d'intéressants outils d'évaluation.

Les outils d'évaluations que vous pourrez utiliser eront différents et fonction de l'objectif que vous poursuiviez en créant cette mare. 

Conseils

L'eau qui cicule est mieux oxygénée : vous pouvez utiliser une pompe pour créer un flux, avec une petite fontaine ou cascade, ce qui permet une meilleure qualité de l'eau (surtout si la mare est petite ou sujette à des hausses de température en raison de l'ensoleillement. La pompe peut être alimentée électriquement par un panneau solaire.  

Pour donner l'impression d'une plus grande mare (sans pour autant dépenser trop en bâche), vous pouvez faire deux plus petites mares l'une à côté de l'autre. Vous pouvez même installer une passerelle basse pour cacher la démarcation entre les deux.